Appelez-nous: 514 842-8045

Site réalisé par  Blue Velvet Studio

Philosophie du CASCM

PRINCIPES À LA BASE DE LA PHILOSOPHIE D’INTERVENTION DU
CENTRE D’ACTION SOCIO-COMMUNAUTAIRE DE MONTRÉAL

La philosophie d’intervention du Centre d’action socio-communautaire de Montréal (CASCM) est basée sur l’adhésion à plusieurs valeurs humaines et sociales. Celles-ci sont : Liberté, justice, égalité et solidarité.

Un principe fondamental incontournable

Toute action ou intervention doit valoriser la personne et la collectivité et permettre à ce que chaque participant devienne l’auteur de son propre changement. Tout au long de ce processus, le CASCM sera là pour informer, former et soutenir.

Principaux objectifs qui soutendent l’intervention de l’organisme :

La promotion sociale de l’individu et de la communauté

La promotion sociale doit être vue comme l’accès des personnes démunies et défavorisées à la dignité et à des conditions de vie qui lui permettent de s’épanouir.

Le CASCM considère que la contribution humaine au développement de la société peut se faire aussi bien par un travail rémunéré que par une implication bénévole dans le milieu.

Il considère également que tout travail doit être justement rémunéré et être exécuté dans des conditions qui respectent la santé physique, psychologique et émotionnelle de la travailleuse ou travailleur. Il croit dans l’égalité des chances pour toutes et tous.

Cette vision de promotion sociale implique que tout individu devrait avoir l’occasion de développer la totalité de ses capacités tant physiques, intellectuelles que morales, dans la communauté où il a choisi de vivre et accéder aux ressources nécessaires pour pouvoir le faire.

Promotion de l’égalité des droits et lutte aux préjugés et racisme

L’organisme croit que les préjugés qui limitent les droits des individus et des collectivités doivent être éliminés. Il reconnaît ainsi le droit des enfants à la santé, éducation, affection et protection ainsi qu’au respect de leur individualité en tant qu’être humaine à part entière. Il reconnaît encore les droits des femmes à disposer de leur vie et destin, à s’instruire et participer activement sur le même pied d’égalité que l’homme, au développement de la société.

Valorisation de l’objectivité et intégrité

Le CASCM travaille à ce que la société démocratique où il est inséré devienne plus tolérante et ouverte à toutes et tous, peu importe leur sexe, origine ethnique ou religion. Ce travail devra également viser une plus grande justice et équité entre les plus riches et les plus pauvres. La dignité humaine devra être protégée sans oublier le respect de la liberté sous toutes ses formes. C’est pourquoi les prises de position ou interventions du CASCM, ne pourront jamais avoir un caractère politique ou religieux. L’attitude de tous les représentants de l’organisation devra être de type scientifique ou sociologique et favoriser la coopération et participation de toutes ou tous peu importe leur allégeance ou convictions personnelles. Afin de jouer pleinement son rôle, le Centre devra exclure toute forme de conditionnement idéologique ou social et répudier toute attitude paternaliste.

Les droits fondamentaux, de façon particulière ceux des personnes issues de l’immigration ainsi que de tous ceux incapables de défendre leurs droits devront être protégés. C’est pourquoi un travail en concertation avec d’autres acteurs du milieu sera souhaitable. L’interdisciplinarité sera également à privilégier.

Autre principe directeur

Le CASCM favorise une *approche holistique. C’est-à-dire qu’à la base de toute intervention doivent être analysés par l’intervenant, le processus migratoire de la personne, son vécu, ses réussites, ses échecs, sa réalité actuelle, ses besoins immédiats ainsi que ceux des membres de sa famille. Tout ceci sans que soit oublié la prise en compte de ses possibilités et attentes à court et moyen terme. Cette étape franchie, avec la participation de la personne, le professionnel établit le plan d’intervention qui sera développé. Tout au long de son cheminement vers la prise en charge, l’accès à l’autonomie et à l’intégration socio-économique dans la société québécoise, la personne pourra être accompagnée.

Le CASCM croit également que l’intégration ne peut se faire que si elle est bidirectionnelle. C’est-à-dire que tant la personne issue de l’immigration que la société civile ont à s’ouvrir l’un à l’autre, s’apprivoiser, éliminer les barrières qui les s’éparent et à travailler ensemble pour le bien des deux et de tous en général. La responsabilité de l’intégration doit bien sûr être assumée par l’immigrant mais également par la société qui l’accueille. Elle est mutuelle.

*Approche holistique: Approche globale personnalisée qui prend en compte le vécu de la personne et de sa famille, son parcours, ses besoins mais aussi ses attentes immédiates et futures.



Calendrier des nouveautés
septembre 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Photos

© 2012 Centre d’action socio-communautaire de Montréal

HistoriqueMissionDémocratieActivitésNouveautésContactForum